Comment améliorer la digestibilité des algues chez les poissons carnassiers ?

Nous évoquions dans un article précédent du blog, la possibilité d’utiliser des oligo-alginates, afin de moduler sélectivement la flore intestinale des saumons. Ces ingrédients, que nous produisons par des procédés biotechnologiques à partir de laminaires, sont explorés pour leurs bénéfices sur la santé, la performance digestive et la croissance des poissons.

Dans une nouvelle étude menée par nos partenaires du CIIMAR au Portugal, ces mêmes oligo-alginates ont été testés comme additifs dans des aliments destinés au bars juvéniles, enrichis en algues rouges (8% de Gracilaria gracilis, produite en IMTA).

L’utilisation des oligo-alginates a permis d’améliorer très significativement la digestibilité des aliments, notamment en boostant l’activité enzymatique intestinale. Elle a aussi permis de contrer les modifications de morphologie intestinale induites par l’ajout des algues.

Un accès gratuit à l’article complet est disponible jusqu’au 20 novembre:

https://authors.elsevier.com/c/1bqobACeY5HeV

Ces travaux ont été menés dans le cadre du projet européen MARINALGAE4AQUA (ERA-NET COFASP) qui cible l’utilisation d’algues marines pour la production d’ingrédients durables destinés à améliorer l’efficience et la qualité des productions aquacoles. L’objectif principal du projet est d’améliorer l’efficience de la production de deux espèces importantes pour l’élevage, le saumon et le bar, et d’en réduire l’impact environnemental. Une présentation plus détaillée du projet est disponible sur notre site web.

 

Valente LMP, Batista S, Ribeiro C, Pereira R, Oliveira B, Garrido I, Baiao LF, Tulli F, Pierre R, Abreu H, Pintado M, Kiron V, Physical processing or supplementation of feeds with phytogenic compounds, alginate oligosaccharide or nucleotides as methods to improve the utilization of Gracilaria gracilis by juvenile European seabass (Dicentrarchus labrax); Aquaculture, 530, 15 January 2021, 735914; doi : 10.1016/j.aquaculture.2020.735914